Identification

Le genre des noms

La détermination du genre d'un nom (un substantif) en allemand est un problème difficile. Face à ce problème, deux méthodes :

  • considérer que lorsqu'on apprend un nouveau nom, on doit apprendre aussi son genre (c'est-à-dire, l'article défini qui l'accompagne) : die Wohnung, der Ursprung. Cette méthode est infaillible (si on a une mémoire parfaite), mais ne permet pas de deviner le genre d'un mot que l'on rencontrerait au hasard d'une lecture ou d'une conversation.
  • utiliser un certain nombre de critères qui permettent, pour certaines catégories de noms, de deviner le genre du nom, ce qui dispense de faire l'effort de l'apprendre et permet, dans certains cas, de faire une hypothèse raisonnable lorsqu'on rencontre un nom inconnu.

Je vais m'efforcer de présenter ces critères de manière synthétique. Ils sont plus ou moins fiables, certains ne souffrent aucune exception, d'autres indiquent tout au plus une tendance générale et comportent de nombreuses exceptions.

Il y a deux grandes catégories de critères :

Attention, ne vous faites pas trop d'illusions : souvent, aucun critère ne s'applique et dans ce cas, il faut apprendre le genre par coeur. Par ailleurs, il y a des mots pour lesquels deux critères s'appliquent, et ces deux critères se contredisent. Dans ce cas il y a un métacritère :

En principe les critères morphologiques l'emportent sur les critères sémantiques

Exemple : Un critère sémantique affirme que les noms désignant une personne de sexe féminin sont a priori féminins. Un critère morphologique affirme que les noms se terminant par le suffixe -lein sont tous neutres. Le mot Fräulein, bien que désignant une personne de sexe féminin, est neutre.